Conseils pour éviter les mauvais mouvements lors d’une hernie inguinale

Découvrir que vous souffrez d’une hernie inguinale peut être source d’inquiétude, en particulier si vous aimez maintenir un mode de vie actif. Heureusement, il existe des conseils à suivre pour minimiser le risque de complications et adopter une approche responsable de l’exercice. Dans cet article, nous allons évoquer les mouvements et exercices qui doivent être évités en cas de hernie inguinale.

Comprendre la hernie inguinale

Pour commencer, il est essentiel de savoir ce qu’est exactement une hernie inguinale. Une hernie se produit lorsque les organes internes (généralement une partie de l’intestin) font saillie à travers une faiblesse ou une ouverture dans la paroi abdominale. Le terme « inguinal » signifie simplement que cette protrusion se trouve spécifiquement dans le canal inguinal, situé dans l’aine. Les hernies inguinales peuvent être légères à sévères et sont plus courantes chez les hommes que chez les femmes.

Causes et symptômes

Les causes les plus fréquentes de hernies inguinales comprennent la levée de charges lourdes, la toux chronique et la constipation. Certaines personnes sont également génétiquement prédisposées à développer des hernies inguinales. Les symptômes courants incluent la douleur ou l’inconfort dans la région de l’aine, en particulier lors de la levée, de la toux ou du mouvement. Vous pouvez également remarquer un gonflement ou une masse dans l’aine.

Mouvements à éviter avec une hernie inguinale

Maintenant que nous avons une compréhension générale des hernies inguinales, examinons les exercices et mouvements spécifiques qui doivent être évités pour prévenir toute aggravation.

Soulèvement de poids lourd

Le soulèvement de poids lourd est fortement déconseillé car il augmentera la pression abdominale, ce qui peut causer davantage de dommages. Cela inclut les activités d’haltérophilie telles que les squats avec charge, le développement couché et les deadlifts, entre autres.

Certains exercices abdominaux

Tous les exercices abdominaux ne sont pas interdits, mais certains peuvent exacerber votre hernie inguinale. Par exemple, les abdominaux classiques, les flexions du tronc et les enroulements peuvent aggraver le problème. Discutez avec votre médecin ou physiothérapeute pour connaître les exercices abdominaux adaptés à votre situation.

Exercices d’aérobie à impact élevé

Les sports et exercices à impact élevé, tels que la course à pied, sauter à la corde et le step, mettent trop de stress sur l’aine et devraient être évités pendant la période de récupération.

Exercices à privilégier en cas de hernie inguinale

Tout en prenant note des exercices et mouvements à éviter, il est également bénéfique d’inclure dans votre routine ceux qui sont mieux adaptés à la situation.

Marche rapide et natation

La marche rapide et la natation offrent un exercice d’aérobie à faible impact qui permet de renforcer les muscles sans mettre de tension supplémentaire sur l’aine.

Pilates et yoga

Certaines positions de yoga et exercices de Pilates peuvent aider à renforcer les muscles abdominaux profonds et améliorer la flexibilité sans aggraver la hernie. Assurez-vous de vérifier auprès de votre médecin ou physiothérapeute avant de commencer ces activités, car certaines positions spécifiques peuvent ne pas être appropriées pour vous.

Rééducation

Si vous avez subi une intervention chirurgicale pour réparer votre hernie inguinale, la rééducation peut être essentielle pour retrouver votre force et votre souplesse. Travaillez avec un professionnel de la santé pour créer un programme personnalisé de réadaptation, en fonction de vos besoins spécifiques. Voici quelques options de rééducation :

  1. Thérapie physique supervisée par un spécialiste
  2. Exercices de mobilité douce pour encourager le mouvement dans la région de l’aine
  3. Exercices de renforcement du plancher pelvien pour soutenir les muscles qui entourent la hernie
  4. Patience et repos adéquat lorsque cela est nécessaire pour donner à votre corps le temps de guérir

En fin de compte, il est essentiel d’écouter votre corps et d’éviter les mouvements qui provoquent une douleur ou un inconfort. Suivez les conseils de votre médecin ou physiothérapeute lorsqu’il s’agit de modifier votre routine d’exercice afin de vous assurer de rester actif tout en protégeant et aidant à guérir votre hernie inguinale.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *